Official Notice Board Live Entry list Hearing Request
Actualité en français

La SOF Virtuelle un succès à la hauteur de l'événement réel !

Organisée quelques jours après la fin de la 53ème édition de la Semaine Olympique Française, la SOF Virtuelle fut un véritable succès populaire au sein de la communauté des e-sailors « inshore ». Pas moins de 4912 joueurs sont venus relever le défi sur le plan d'eau virtuel de Hyères, Toulon Provence Méditerranée. Il faut dire que World Sailing et la Fédération Française de Voile avaient largement doté cette épreuve virtuelle.

Basé sur un challenge de 72h « Bleu », divisé en 3 parties afin de changer de supports (Laser, Nacra17 et 49er), la SOF Virtuelle proposait 3 dotations :
  • 3 places qualificatives pour les play-offs des Championnats du Monde de E-sailing, pour le podium du classement général,
  • 4 places pour les demies-finales du Championnat de France E-Sailing pour les 4 premiers Français,
  • 10 places offertes pour la 54ème édition de la SOF, aux 10 premiers régatiers ayant participé à la 53ème Semaine Olympique Française.

 

Après 1899 courses disputées pendant les 72h, avec une moyenne de 4,64 courses par joueurs et de 18,86 courses pour le Top 50, c'est le jeune Alexandre Kowalski qui fait le tiercé gagnant. Il se qualifie ainsi directement pour les play-offs du Championnat du Monde, pour les demi-finales du Championnat de France et se verra offert son inscription à la 54ème Semaine Olympique Française - Toulon Provence Méditerranée, lui qui avait participé en avril dernier en ILCA 7.

 

Une belle victoire pour ce jeune Français face à une forte concurrence international puisque le Top 10 se compose de 7 nations différentes. (3 Français, 2 espagnols, 1 Japonais, 1 Anglais, 1 Grec, 1 Danois et 1 Portugais). Il faut dire qu'avec un score de 100 points en 9 courses (ndlr : Il lui a fallu 9 courses pour réussir à enchainer 8 courses victorieuses d'affilées), Alexandre n'avait laissé que peu de chance à la concurrence.

 

Alexandre Kowalski : « Je suis très content d'avoir gagné la SOF virtuelle, surtout après y avoir participé juste avant en ILCA 7. Il y a encore du travail avant de la gagner « en réel ». La SOF était exigeante, plusieurs joueurs ont marqué 100 points donc il y avait peu de place à l'erreur. Mon objectif cette année, en e-sailing, est d'accéder aux demies-finales du Championnat du Monde et à la Finale Française. En attendant, il va y avoir de beaux matchs virtuels notamment sur les étapes du Sail GP. »