Une journée tonique !

jeudi 2 mai 2019

Changement de conditions pour cette quatrième journée de la Semaine Olympique Française de Hyères, une brise méditerranéenne de sud-sud-ouest d’environ 8 nœuds s’est installée sur le plan d’eau d’hyérois. Côté course, le planning est respecté avec 3 courses pour les RS :X et 2 courses pour les Laser. Du côté des marins, à deux jours des grandes finales, la pression monte pour gagner sa place pour les medal race qui se dérouleront samedi. Seuls les 10 premiers de chaque série seront qualifiés pour y participer.

« Les conditions sont superbes, on a quatre séries olympiques avec un très beau plateau et beaucoup de médaillés. Les premières courses nous montrent une très belle bagarre avec une domination forte de l'hémisphère Sud : l'Australie et la Nouvelle-Zélande chez les Laser hommes. Du côté des filles, on a  une domination d'une Finlandaise qui friserait presque l'insolence ! En RS :X, Charline, notre championne olympique, se bagarre très bien avec les Chinoises, c'est dense et très intéressant. Chez les garçons, on voit que des pays ont progressé, notamment les Italiens qui sont bien mais notre garçon Thomas Goyard fait également des très belles courses.
Cette année, une nouvelle base nautique vient d'être inaugurée, c'est un très bel outil pour La France pour accueillir de grandes compétitions internationales. La ville de Hyères et la métropole Toulon Provence Méditerranée ont fait un travail remarquable »confie Henry Bacchini, Vice-Président de la Fédération Française de Voile. 

RS :X (femme et homme-  Windsurf)
12 courses au compteur pour les RS : X après 4 jours de course.
Avec une victoire et deux quatrième places, la Française Charline Picon médaillé d'or à Rio reprend les commandes du classement général provisoire devant les Chinoises Peina Chen, médaillée d'argent à Rio et Yunxiu Lu.La Française Lucie Belbeoch est à la 15ème place, à noter sa belle deuxième place dans la deuxième course du jour.

Charline Picon : « Ici, je travaille des points techniques précis et cela se passe bien. Pour les Chinoises, c'est différent, elles sont en sélection olympique, elles ont plus de pression. Moi, je suis un peu fatiguée, j'ai beaucoup enchainé depuis Palma, mais je suis vraiment contente de ce que j'arrive produire alors que je n'ai pas trop d'enjeu. Sur le plan d'eau il y a de belles batailles avec les Chinoises, et même si  physiquement je ne suis pas à 200 %, je tire mon épingle du jeu grâce à la tactique, ma glisse…
Ce qui est vraiment intéressant, cette semaine, c'est que l'on a navigué dans pas mal de conditions de vent et quelques soient les conditions, je suis là et je ne me plante pas.
Aujourd'hui, on fait une course à moins de 7 nœuds, la deuxième un peu plus et la dernière au planning donc il fallait s'adapter, ce n'était pas simple mais j'étais là ! »

Chez les hommes, l'Italien Mattia Camboni, confirme son leadership avec plus de 20 points sur son compatriote Daniele Benedetti. Le Polonais Piotr Myszka monte sur la troisième marche du podium.
Le Français Thomas Goyard est à la quatrième place à 12 point du 3ème.

Mattia Camboni : « C'est une bonne journée, je creuse l'écart mais cela aurait pu être mieux sur la dernière course et pire sur la deuxième : Daniele et moi, nous nous sommes touchés, je ne suis pas tombé mais je suis reparti dernier et à la fin j'ai fait une bonne course et je suis revenu à la 7ème place. J'espère réaliser une bonne journée demain et conforter mon avance ».

Laser (femme et homme- dériveur solitaire)
8 courses au compteur pour les Laser après 4 jours de course.

A l'issue de cette journée, pas de changement pour le podium chez les femmes, la Hongroise Maria Erdi prend les commandes de la flotte devant la Finlandaise Tuula Tenkanen et l'Américaine Railey Paige.
On retrouve les Françaises Mathilde de Kerangat, Louise Cervera, Marie Barrue et Pernelle Michon respectivement aux 12ème, 17ème,, 18ème et 21ème places.

Louise Cervera : « C'est top, on a eu des conditions variées depuis le début de la semaine. Je suis assez contente de mon début de régate même si il faut que je m'améliore sur quelques points comme le portant par exemple. Au niveau sportif, il y a du bien et du moins bien (rire), dans le petit temps ça allait bien, j'avais une bonne vitesse, j'étais une des plus rapide donc ça m'a permis de faire des courses dans les 10 ! Hier et aujourd'hui, j'ai fait de grosses erreurs soit en tactique, soit au portant qui m'ont fait perdre beaucoup de places alors que j'aurais pu accrocher quatre courses dans le top 10. Du coup, je suis un peu énervée contre moi-même. »

Les phases finales ont commencé pour les Laser avec deux groupes de courses : un rond or et un rond argent.
Podium 100% australien à l'issue de cette journée, Matthew Wearn conforte son lead au classement général provisoire devant Luke Elliott et Tom Burton, médaillé d'or à Rio.
Le Français Jean-Baptiste Bernaz est à la 9ème place au classement général provisoire.

 

 

Demain matin, les courses pour se qualifier pour les medal race continuent. Dès 12h, les hommes prendront les premiers départs.

 

 

<< retour à Actus

HyeresLogo _tpmlogo_varRegion PACA

 

 partenaires